Le métier de comptable en pleine mutation

Le métier de comptable n’est plus ce qu’il était : au cœur de la stratégie d’entreprise, être comptable aujourd’hui revient à participer activement au développement de l’entreprise. Portrait du comptable « moderne ».

Austère, isolé dans son bureau à dresser des colonnes de chiffres, tout de brun vêtu : les clichés sur le métier de comptable sont encore bien vivants ! Elle est cependant révolue l’époque où le comptable se bornait aux bilans et à la tenue de livres. Aujourd’hui, qu’elle se spécialise en fiscalité ou en audit, la profession de comptable comporte une dimension sociale et place le comptable au cœur de l’organisation interne des entreprises.

Le métier de comptable au-delà des simples chiffres…

Présenter les états financiers d’une entreprise n’est manifestement plus la seule tâche du comptable moderne. Celui-ci doit désormais pouvoir accompagner les responsables dans de nombreux domaines clés de la vie et du développement de l’entreprise. À l’heure actuelle, 39 000 comptables professionnels agréés du Québec sont aujourd’hui actifs dans tous les secteurs de l’économie.

« Le comptable de 2017 aide l’entrepreneur à comprendre ce qui se passe dans sa compagnie. En plus de dégager du sens des chiffres, il donne des avis essentiels à la croissance de l’organisation », dit Ryan Lazanis, fondateur de Xen Comptabilité, une firme montréalaise de comptables professionnels agréés (CPA).

Le métier de comptable a incontestablement élargi son offre de services fiscaux, sociaux et financiers, au-delà de la gestion des finances et de la trésorerie. Bras droit de l’entrepreneur, le CPA élabore de véritables politiques financières et administratives.

« L’époque où l’entreprise devait péniblement trier les documents, les regrouper, les envoyer au comptable qui à son tour vérifiait chaque fois l’ensemble avant d’écrire ses rapports est terminée », explique Ryan Lazanis. « Le comptable d’aujourd’hui met en place des programmes efficaces de gestion des données et de l’information et des systèmes d’automatisation des tâches fastidieuses. »

… et de la simple calculette

Les nouvelles technologies de l’information et de communication ont grandement transformé le métier de comptable. « Dans notre équipe de dix personnes, notre ingénieur en logiciels détient une fonction capitale. La technologie numérique est maintenant indissociable de l’exercice du métier », souligne Ryan Lazanis.

Pour le comptable, qui se considère autant comme entrepreneur que comme CPA, il est désormais indispensable de savoir parler le même langage que les gestionnaires et les responsables d’entreprise : la comptabilité ne peut plus constituer un service annexe et extérieur aux compagnies. « Notre profession comportera une plus grande part de créativité, dans une industrie de services de moins en moins traditionnelle, ajoute Ryan Lazanis. Être un spécialiste ultra-compétent en technologies numériques dans un cabinet comptable, c’est le rôle majeur du comptable de demain ! »


Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

{{-- --}} {{-- --}}